fbpx

Un logiciel de gestion immobilière qui aide vraiment les professionnels

La formation professionnelle dans le secteur de l’immobilier

 

Dans l’immobilier comme ailleurs, la formation professionnelle est un incontournable. Elle permet de s’informer sur les évolutions juridiques et techniques du métier. Depuis quelques années, il s’agit même d’une obligation légale qui doit être respectée selon des critères précis. L’obtention de la carte professionnelle immobilière (CPI) dépend d’ailleurs de celle-ci.

 

La formation professionnelle, un plus au quotidien

 

Le monde de l’immobilier est en perpétuelle évolution au rythme des changements politiques, environnementaux et sociétaux. Il s’adapte aux nouveaux besoins des consommateurs tout en se pliant aux réglementations juridiques et techniques. Dans ce contexte mouvant, il est impossible de rester en veille et de penser que le travail pourra toujours s’effectuer de la même manière. En effet, les changements technico juridique sont tellement fréquents que le professionnel nécessite un bon accompagnement pour assimiler les nouvelles techniques et les mettre correctement en pratique. 

 

La formation continue est un excellent moyen de se tenir informer des nouveautés tout en améliorant ses compétences au fil des années. Pouvant s’effectuer sur plusieurs années, cette formation est désormais obligatoire pour les professionnels de l’immobilier. La loi Hoguet, issue de la loi Alur, impose une durée minimale de 14 heures sur une année ou 42 heures réparties sur 3 ans. 

 

Peu importe votre spécialité, vous avez un devoir de conseil envers vos clients. Grâce à la formation continue, vous pourrez leur apporter de meilleurs conseils et mieux les orienter dans leurs choix. Optimiser ses connaissances permet, entre autres, de valoriser son travail et d’établir une relation de confiance avec ses clients.

 

De plus, ce n’est pas seulement aux titulaires de la carte professionnelle immobilière de faire cette formation mais bien à tous les collaborateurs d’une même agence. Les personnes assurant la direction d’un établissement immobilier ou encore les collaborateurs habilités à faire des démarches transactionnelles doivent également suivre des heures de formation. 

 

Une option qui n’en est plus une depuis la loi Alur

 

Deux lois successives, la loi Hoguet et la loi Alur, permettent aux professionnels de mieux être informés sur le métier. En plus d’avoir un devoir de conseil, vu ci-dessus, les professionnels de l’immobilier ont également un devoir de prévention face aux menaces. L’immobilier étant propice au blanchiment de capitaux, au financement du terrorisme ou encore aux bailleurs malveillants, des lois ont été mises en place pour structurer les échanges avec ces interlocuteurs. 

 

Pour pouvoir valider le renouvellement de votre carte professionnelle, toutes les formations doivent avoir un lien avec votre activité. De nombreuses formations existent sur le marché, permettant de couvrir un large choix de sujet (économique, juridique, commercial ou encore technique.) Les heures de formations, pour qu’elles soient validées, doivent être dispensées par un véritable organisme de formation. Celui-ci doit être approuvé et enregistré par la DIRECCTE et DataDockée. À l’issue de la formation, l’organisme doit vous remettre une attestation nominative avec toutes les informations exigées par la loi : le thème de la formation, les objectifs, le nombre d’heures effectuées et la date de réalisation. 

 

Il y a trois types d’activités qui peuvent être validées au titre de la formation obligatoire : 

 

  • La participation à des actions de formation mentionnées dans l’article L.6313-1 du code du travail.
  • Les colloques, dans la limite de 2h maximum par an. 
  • L’enseignement, dans la limite de 3h par an.
Logiciel immobilier – gestion locative syndic et bien plus

Logiciel de gestion locativeLOCKimmo.com est un éditeur de logiciels immobiliers pour professionnels et investisseurs.

Full web notre logiciel comporte plusieurs modules : gestion locative immobilières, transactions immobilières, syndic de copropriété, gestion des travaux et incidents …