fbpx

Archive - Article publié initialement le 7 juillet 2021 @ 15 h 36 min

contrôle lors de l'entrée d'un nouveau locataire dans votre location

Les 8 points à régler avant l’emménagement de votre nouveau locataire

 

La mise en location d’un bien est souvent une étape longue. Il faut publier le bien pour qu’il puisse avoir de la visibilité, récolter les dossiers et les étudier et enfin, choisir un futur locataire. Une fois ces étapes réalisées, la plus importante intervient : l’emménagement du nouveau locataire. Pour permettre à celui-ci d’intégrer le logement dans les meilleures conditions, voici quelques points à contrôler avant la remise des clés. 

 

Effectuer et gérer les petits et grands travaux

 

Que ce soit un logement neuf ou fraîchement remis en location, il doit répondre aux normes sanitaires, d’hygiène et de sécurité en vigueur. Toutes les conditions d’habitation doivent être optimales pour permettre au futur locataire de s’épanouir dans son nouveau logement. 

 

Peu importe le type de logement, en tant que responsable des lieux, vous vous devez de réparer n’importe quel dommage existant avant la remise des clefs. 

 

Ces réparations vont du simple rebouchage de trous dans un mur jusqu’aux changements d’un pommeau de douche défectueux ou d’une poignée de fenêtre cassée. 

 

D’un point de vue sécurité et vis-à-vis de la loi, vous devez faire en sorte que le logement soit correctement équipé. Il doit, entre autres, posséder des détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée. Vous devez vérifier que ces derniers sont en bon état de marche.

 

Vous devez également contrôler les murs et cloisons des différentes pièces pour prévenir l’apparition de moisissures. Si vous constatez qu’une des pièces du logement possède un problème de ce type, vous devez anticiper l’assainissement. 

 

Effectuer l’entretien et le nettoyage du logement

 

À chaque fois qu’un locataire quitte les lieux, un grand nettoyage s’impose. En tant que gestionnaire de bien, vous devez vous assurer de la propreté du logement avant que le nouveau locataire ne prenne possession des lieux. 

 

N’hésitez pas à faire appel à une société de nettoyage pour nettoyer en profondeur les zones sensibles comme la cuisine ou la salle de bain. Cette action vous permettra, par la suite, de mettre en valeur le bien en photos ou bien de faciliter l’état des lieux d’entrée. 

 

Effectuer les diagnostics des réseaux électriques et de plomberie

 

Avant l’entrée d’un nouveau locataire, il faut s’assurer que tous les services publics sont en parfait état de marche et correspondent aux critères de salubrité en vigueur. La loi étant fréquemment modifiée, vous êtes le mieux placé pour connaître et mettre en application les nouvelles réformes.

 

Les services concernés sont : le réseau électrique, le réseau de gaz, le système de chauffage ou encore la qualité de la plomberie. 

Concernant le chauffage, il faut s’assurer que celui-ci fonctionne dans toutes les pièces. Pour la plomberie, l’eau doit couler de manière fluide partout. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fuites ni de bouchons. 

 

Pour finir, l’électricité doit être aux normes actuelles, notamment si le système date de plus de 15 ans. Il faut également veiller à ce que chaque prise électrique, plafonnier ou encore interrupteur soit fonctionnel. 

 

L’arrivée d’un nouveau locataire vous incite également à réaliser vos 3 diagnostics obligatoires : 

 

 

Les résultats de chaque analyse doivent être annexés au contrat de location. 

 

Prévoir l’actualisation du bail de location

 

Une actualisation fréquente de vos contrats de location est indispensable. Il ne faut pas oublier que c’est le document principal qui vous lie au locataire, vous devez donc être couvert en cas de problème. 

 

Une lecture attentive avec ce dernier du contrat de location vous permettra de limiter les interrogations a posteriori. 

 

Dès que la lecture du contrat est terminée, le bail de location peut être signé.

 

Le 1er mois de loyer et le dépôt de garantie

 

La récupération du 1er mois de loyer ainsi que du dépôt de garantie se font avant l’entrée du locataire dans le logement. Cette règle peut ne pas s’appliquer si votre locataire perçoit une aide spécifique. Le 1er mois est alors versé plus tard. 

 

Changer les serrures du logement

 

Lorsque votre locataire quitte les lieux, il est conseillé de voir avec le propriétaire pour changer les serrures. Cette mesure peut paraître disproportionnée, mais elle peut vous éviter bien des problèmes. Elle peut également être un argument au moment de la location. Votre futur locataire sera certain d’être le seul à posséder les clefs du logement. 

 

Effectuer ensemble l’état des lieux d’entrée

 

L’état des lieux permet aux deux parties d’effectuer un listing de tous les éléments matériels ou anomalies du logement. Ainsi, lorsque le locataire quitte les lieux, vous savez ce qui était dans le logement avant son arrivée. 

Lorsque toutes les vérifications sont faites, vous pouvez signer et dater le document. 

 

Communiquer avec votre locataire

 

Que ce soit avant ou pendant la location de votre bien, le locataire peut être amené à vous solliciter pour des questions. De la mise en place d’un élément permanent (comme de la faïence) ou de l’adoption d’un animal de compagnie, vous devez être joignable pour répondre aux sollicitations de votre client. 

 

L’idéal est de laisser vos coordonnées en précisant quel canal vous préférez utiliser et à quel moment vous souhaitez être contacté. 

 

Logiciel immobilier – gestion locative syndic et bien plus

Logiciel de gestion locativeLOCKimmo.com est un éditeur de logiciels immobiliers pour professionnels et investisseurs.

Full web notre logiciel comporte plusieurs modules : gestion locative immobilières, transactions immobilières, syndic de copropriété, gestion des travaux et incidents …