31 janvier 2019
Comments: 0

2019, une bonne année pour les emprunteurs et pour l’immobilier ?

 

 

 

 

L’année 2019 devrait être favorable aux emprunteurs immobiliers qui sont à la recherche du bien de leur rêve.

Certaines tendances donnent le ton de ce que va être l’état général du marché et des conditions d’investissement pour l’année. Nous faisons le point.

 

Que réserve 2019 aux acteurs de l’immobilier ?

 

-Dans un premier temps, nous allons bien évidemment parler des taux d’emprunt immobilier. En effet, ces derniers sont particulièrement bas depuis plusieurs mois maintenant, ce qui donne la possibilité aux emprunteurs de souscrire un crédit à un taux très intéressant. Une hausse anticipée pourtant depuis 2 années prévoyait une remontée des taux, mais cette dernière n’est toujours pas d’actualité.

 

-La part des emprunteurs sans apport augmente pour représenter 15% des primo-accédants, ce qui prouve que l’on peut acquérir un bien immobilier sans effectuer obligatoirement un crédit, lorsqu’on le peut.

 

-Les organismes de crédit qui se livrent une concurrence importante, ne cessent de proposer des options aux emprunteurs pour leur faciliter la vie et rendre plus accessible l’accès à un crédit immobilier. En effet, la durée d’emprunt ne cesse d’augmenter, l’âge de l’emprunteur en fin de prêt s’allonge et des dispositifs sans assurance emprunteur sont proposés.

 

– Autre facteur important, les prix de l’immobilier devraient cesser d’augmenter pour se stabiliser au cours de l’année 2019, permettant ainsi aux acquéreurs d’investir plus aisément.

 

En chiffre :

La FNAIM prévoit une stabilisation des prix, voire une baisse de l’ordre de -1 à -2%. Les écarts de prix entre province et Ile-de-France resteront toujours très marqués.

 

-Plusieurs dispositifs en faveur du logement vont venir pousser les projets immobiliers vers le haut comme le PTZ et le dispositif Pinel qui sont reconduits pour cette année, ou encore, le dispositif Denormandie ancien qui se présente sous la forme d’aide fiscale pour accélérer la rénovation de l’immobilier ancien.

-Pour finir, la mise en place du tout nouveau bail mobilité devrait permettre un transfert des locations effectuées via les plateformes de location touristique comme Airbnb ou Abritel vers ce bail mobilité pour relancer la machine de la location en France.

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.