21 juin 2018
Comments: 0

5 euros en moins pour les bénéficiaires des APL

 

 

 

Après une première baisse des APL qui avait beaucoup fait parler d’elle en 2017, la loi finance prévoit cette année un gel de leur revalorisation.

 

 

Traditionnellement les aides au logement sont revalorisées tous les ans, au mois d’octobre, en prenant en compte l’évolution de l’indice de référence des loyers (IRL).

Cependant, cette année et “exceptionnellement”,  “l’indexation au 1er octobre des paramètres du barème de l’aide personnalisée au logement, de l’allocation de logement familiale et de l’allocation de logement sociale (…) n’est pas appliquée en 2018″.

 

A noter :  Les APL avaient déjà subi une non-revalorisation sous Sarkozy, avant d’être rétablies par Hollande suite à son élection.

 

Quelles sont les conséquences ?

Les 6.5 millions de bénéficiaires de cette Aide personnalisée au Logement vont voir leur pouvoir d’achat diminuer de 5 euros dès la rentrée prochaine.

Ainsi, en 2 ans, les APL ont vu leur montant baisser de 10 euros.

 

A noter : l’ALS (allocation de logement sociale) et l’ ALF (allocation de logement familiale) sont aussi concernées par le gel de la revalorisation au mois d’octobre prochain.

 

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard s’est exprimé sur le sujet :  “Il n’y a rien de caché». Toutes les décisions ont été votées en toute transparence. Il ne s’agit pas d’une baisse mais d’une non-augmentation».

 

Si la revalorisation avait eu lieu, les bénéficiaires auraient dû percevoir 1.8% d’APL en plus.

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.