21 septembre 2017
Category:
blog-immobilier
Comments: 0

Avez-vous le profil type du propriétaire locatif ?

Oui, il existe bel et bien un profil type qui a été déterminé par une étude menée par Le Crédit Foncier cette année.

Qui est t-il donc ? Quelles sont ses caractéristiques ? On vous dit tout !

 

 

Le profil type du propriétaire locatif a été dessiné dans une récente étude

Le profil type du propriétaire locatif a été dessiné dans une récente étude

 

Âgée de plus de 40 ans, Monsieur l’Investisseur locatif est en couple et a des revenus confortables. (73.200 euros qu’il partage avec son/sa conjoint(e).

Il a un profil bien particulier et ses motivations diffèrent selon s’il investit dans le neuf ou plutôt dans l’ancien.

Description de son profil…

 

L’investisseur locatif en 2017

Toujours selon cette même étude baptisée “ Qui est l’investisseur locatif en 2017?”,  l’immobilier serait l’investissement préféré des Français.

En effet, le logement arriverait en priorité dans les choix des Français s’ils avaient de l’argent à investir. Cela concernerait d’ailleurs 70% d’entre eux. Loin derrière lui sont cités l’assurance vie (15%) et l’épargne (8%).

Vous l’aurez donc compris, le marché de l’investissement locatif a de beaux jours devant lui ! Même si les chiffres sont très bons, entre les estimations et les actes il y a toujours un certain décalage.

Revenons à Monsieur l’Investisseur locatif. Comme dit précédemment, ce dernier mène un train de vie plutôt aisé. (73.200 euros par an pour son ménage). A noter que ces chiffres ont augmenté de 10% depuis 2010. Les revenus de l’investisseur locatif sont donc en moyenne de plus en plus élevés. Pour comparer, le revenu annuel médian français est de 20.300 euros par ménage. 73% de notre profil type vit en couple (cela regroupe les personnes mariées (56%), les pacsés (11%) et les unions libres (6%).

Pour finir, l’investissement se fait en moyenne à l’âge de 45 ans.

 

Investir dans le neuf ou dans l’ancien ? Les profils diffèrent

Selon si l’investissement locatif se fait pour un bien ancien ou neuf, les envies sont complètement différentes.

En effet,  le neuf, qui intéresse 65 % des investisseurs types,  c’est avant tout pour profiter d’une défiscalisation avantageuse. Rappelons que le dispositif de Loi Pinel permet effectivement de défiscaliser jusqu’à 21% des investissements réalisés grâce aux réductions d’impôts. En ce qui concerne l’ancien, les investisseurs désirent avant tout se constituer un patrimoine (61%) ou profiter d’un revenu complémentaire (56%).

D’un point de vue géographique la différence est également marquée puisque les investisseurs dans le neuf achètent des biens à 56% dans un département ou une région qui diffère de la leur. Dans l’ancien, 66% du profil type décide de privilégier un bien proche de chez eux.

Retrouvez ici l’étude complète menée par Le Crédit Foncier.

Comments are closed.