31 janvier 2018
Comments: 0

Changer d’organisme de crédit , 1 Français sur 2 a sauté le pas

255 milliards d’euros c’est la somme accordée par les banques aux Français selon les derniers chiffres publiés par la Banque de France

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

 

Les Français sont-ils fidèles à leurs banques ? La réponse semble être non, car en effet, plus de la moitié d’entre eux en a déjà changé pour aller chez la concurrence.

Ils sont ainsi plus nombreux que la moyenne mondiale à avoir franchi le pas en changeant de banque pour optimiser au maximum leurs prêts immobiliers.

 

Changer de banque plus facilement

Grâce à une mesure de la loi Macron, les emprunteurs ont la possibilité de demander à la nouvelle banque chez qui ils veulent devenir clients de prendre en charge l’ensemble des démarches. (Automatisation du changement de domiciliation des prélèvements et des virements).

 

Quel profil favorise le changement d’organisme prêteur ?

Ce sont davantage les jeunes qui n’hésitent pas à transférer le dossier de leurs emprunts immobiliers au sein d’une nouvelle banque, à 62%.

Même si les baby-boomers (les personnes nées entre 1946 et 1964) sont aussi de grands adeptes de cette solution.

Sans surprise, les transferts de prêts immobiliers dans une nouvelle banque sont motivés par l’obtention de meilleures conditions de financement (à 82%). Les 12 autres pour cent concernent un déménagement ou l’achat d’un autre logement.

Le poids de l’endettement immobilier très élevé en France explique cette pratique. En effet, les Français consacrent en moyenne 36% de leurs revenus au remboursement d’un crédit immobilier, chaque mois.

 

Des inquiétudes qui subsistent

Changer de banque permet d’obtenir de meilleures conditions de financement, mais les futurs emprunteurs redoutent toujours de possibles difficultés liées au remboursement d’un emprunt. (38%)

 

A noter : En moyenne, l’effort financier nécessaire est estimé à 7 ans d’épargne en France, contre 5 ans au niveau mondial.

 

La tendance à la mobilité pourrait donc s’amplifier dans les années à venir, d’autant plus que 79% des emprunteurs Français avouent avoir déjà regardé ce que proposait la concurrence (contre 61% au niveau mondial).

 

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.