5 novembre 2018
Comments: 0

Crédit immobilier : La fin des taux bas ?

 

 

 

 

Serait-ce la fin des taux bas pour acquérir une maison ou un appartement et en devenir le propriétaire ?

 

Il ne faut peut-être pas être aussi catégorique, mais les taux accordés pour les crédits immobiliers repartent légèrement à la hausse. En plus de cette hausse, les conditions d’octroi des crédits apparaissent comme plus difficiles, selon le profil du client.

C’est ce que nous révèle un sondage de Vousfinancer qui a mené l’enquête auprès de ses courtiers. Nous faisons le point.

Des taux qui repartent à la hausse et des conditions pour obtenir un crédit immobilier plus difficiles ? C’est ce qui a en effet été constaté pour la première fois de l’année et par 2 tiers des agences sondées par Vousfinancer.  

Mais pour quelles raisons ces augmentations voient-elles le jour ? La réponse est simple. Les banques ont atteint leur objectif de production (à 75%). 27% des courtiers interrogés ont le sentiment que les banques font davantage attention à leurs marges en cette fin 2018.

De la même manière, 66% d’entre eux pensent que les banques ont placé la barre plus haute pour obtenir un crédit immobilier.

Si les taux attribués pour un crédit immobilier repartent à la hausse, celle-ci s’élève “seulement” entre 0.05 et 0.02 point. Les taux restent donc très attractifs et intéressants pour une personne qui souhaite devenir propriétaire d’un bien immobilier.

 

Pour rappel le taux s’établissent pour un crédit immobilier sur 15 ans à 1.3%, sur 20 ans à 1.5% et pour finir, sur 25 ans à 1.7%.

 

Malgré les taux bas accordés pour la souscription à un crédit immobilier, la durée moyenne d’emprunt chez les Français augmente.

On atteint une durée de 225 mois en moyenne pour un crédit immobilier, soit l’équivalent de presque 19 années,  ce qui est proche du record établi en 2017.

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.