13 septembre 2017
Category:
blog-immobilier
Comments: 0

JO à Paris en 2024, quel impact pour l’immobilier ?

Organiser un évenement sportif majeur représente un investissement important. Il fut un temps où l’impact à moyen et long terme de ces opérations était souvent négligé et entraînait l’abandon de certaines installations et l’apparition de frîches sur certains sites. Les choses ont à présent changé. Retour sur certains cas d’école récents.

Paris en obtenant l'organisation des jeux olympiques 2024 se lance un défi. En faire un événement profitable pour l'immobilier francilien

Paris en obtenant l’organisation des jeux olympiques 2024 se lance un défi. En faire un événement profitable pour l’immobilier francilien

La cas de Varsovie et de l’euro 2012

Ce risque est à présent mieux pris en compte et de multiples évènements sportifs récents ont illustré cette prise de conscience. En 2012 Varsovie a ainsi utilisé l’organisation de l’euro de football pour favoriser son développement urbanistique.

La préparation de cette manifestation a ainsi été l’occasion pour la ville d’accélerer la construction d’une portion de métro. Par ailleurs la construction d’un grand stade et de ses abords a également permis d’amplifier les efforts mis en oeuvre dans le domaine de l’habitation et de l’amélioration de l’habitat.

Aujourd’hui le pays s’est doté d’un véritable plan immobilier à horizon 2030 pour prolonger la dynamique engagée.

La grande réussite immobilière de Londres 2012

En organisant les jeux olympiques de 2012 Londres a également montré une belle réussite immobilière dans la gestion de la période post olympique.

La ville a ainsi su tirer profit de l’événement pour développer ses infrastructures et a complètement remanié l’urbanisme de certains quartiers.

Au travers de ces réaménagements elle a sut réhabiliter toute une zone et a ainsi rééquilibré une partie du développement de l’agglomération. Les différents chantiers engagés auront en définitive permis une augmentation des prix de l’immobilier sur certaines portions de la ville jusqu’alors mal côtés et délaissées.

Un enjeu stratégique pour l’immobilier

Réussir ce pari immobilier ne s’improvise pas. Les spécialistes insistent sur le fait qu’une bonne gestion des lendemains d’événements doit se concevoir au moins dix ans avant ledits événements. Il convient donc parfois de réfléchir à l’après même avant d’avoir été désigné comme organisateur.

Paris 2024, les choses sérieuses commencent

Dans le cas du projet Paris 2024 et maintenant que le choix a été opéré par le CIO il va falloir que les collectivités locales de Paris et de sa région mènent ou plus précisément prolongent cette réflexion sur l’après.

Pour le moment les axes principaux vont d’une refonte du concept de village olympique à la création d’une grande piscine pour Paris en passant par une accélération des projets liés aux lignes de métro.

Source : 20 minutes

Source : 20 minutes

Les promoteurs de cette candidature ont en tout cas cet objectif immobilier en tête.

Certains parmi eux ne doutent pas de la réussite de l’événement considérant que Paris sera se montrer à la hauteur de ces festivités.

Ils avancent toutefois que ce n’est pas sur ce point qu’ils seront en définitif jugés mais sur leur capacité à gérer et favoriser le développement urbanistique de l’agglomération parisienne.

La réussite des JO 2024 sera donc jaugée pendant les JO mais aussi après la cérémonie de clôture.

Comments are closed.