12 décembre 2017
Comments: 0

L’assurance vie VS l’immobilier : quel placement privilégier ?

Est-il préférable d’investir dans un bien immobilier ? Ou plutôt dans une assurance vie ?

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

 

87% des Français sont épargnants. Ce pourcentage les hissent ainsi au rang de leaders européens de l’épargne.

Mais quel type d’épargne s’avère être le plus avantageux ?

Nous allons nous intéresser ici à deux placements distincts : l’immobilier et l’assurance vie .

Quel placement privilégier ?

C’est un dilemme qui se pose à beaucoup de personnes qui souhaitent placer leur argent de la meilleure manière possible afin d’en tirer le maximum de bénéfices.

 

L’assurance vie : caractéristiques & avantages

Avec l’assurance vie, vous constituez ou faites fructifier un capital.

A noter qu’il est possible de souscrire à plusieurs contrats.

Au-delà du placement initial, cette solution vous donne la possibilité d’effectuer des versements, réguliers ou non, et ce, sans limite de montant.

En tant que souscripteur vous pouvez récupérer votre capital dès que vous le décidez. Placer votre argent via l’assurance vie s’avère avantageux, notamment sur le plan fiscal, grâce aux exonérations sur les plus-values ou sur la transmission du patrimoine.

 

Autre avantage, l’assurance vie vous permet de transmettre un patrimoine. Grâce à un régime civil particulier, les sommes versées aux bénéficiaires du contrat lors du décès de la personne assurée sont hors succession et transmises sans impôt au bénéficiaire (jusqu’à 152.500 euros par bénéficiaire pour des primes versées avant 70 ans).

 

L’immobilier

En ce qui concerne l’immobilier , vous pouvez devenir propriétaire (ce qui représente toujours un rêve pour un grande majorité des Français ) , ou bien, vous pouvez décider de devenir propriétaire bailleur en proposant des biens à la location.

Dans ces deux cas de figure, il faut savoir qu’à l’inverse de l’assurance vie, un investissement immobilier est très peu liquide, c’est-à-dire qu’en cas de besoin d’argent, vous devez vendre le bien immobilier pour récupérer la somme investie.

Cependant, l’immobilier est le seul placement que vous pouvez acquérir à crédit, permettant alors la constitution d’un capital plus rapidement.

 

Si devenir propriétaire d’un bien classique constitue la majorité des investissements immobiliers , il faut savoir que d’autres peuvent représenter de belles opportunités.

En effet, avez-vous déjà pensé aux parkings ? Ces espaces de plus en plus recherchés bénéficient d’une rentabilité entre 6 à 9% contre 4% pour un bien classique.

Les caves et autres espaces de stockage permettent eux aussi de bénéficier de rentes intéressantes.

 

Pour finir, autre alternative : les SCPI.

Ces sociétés civiles de placement immobilier (permettant l’acquisition et la gestion d’un patrimoine immobilier locatif) sont en plein boum. En effet, 2,3 milliards d’euros ont ainsi été récoltés au premier trimestre 2017. En plus d’une rentabilité intéressante, la SCPI permet à l’investisseur de : déléguer la gestion à des professionnels, acheter comptant ou à crédit, mutualiser les risques etc…

Souscrire à une SCPI c’est par contre accorder sa confiance à un tiers dans le cadre de sa stratégie d’investissement immobilier.

 

 

Mais alors, quel placement privilégier ?

Et bien tout dépend de votre situation et de vos besoins.

 

  • A 30 ans, il semble plus opportun de miser sur l’acquisition d’une résidence principale. C’est un bon réflexe que d’investir dans la pierre. Rembourser un crédit aide à constituer votre patrimoine, étant donné que les mensualités dues à cet investissement comprennent à la fois une part d’intérêt mais également de capital.

 

  • A 50 ans, dans la  majorité des cas, vous avez fini de payer le crédit correspondant à l’achat de votre résidence principale. Dès lors, investir dans un logement pour le proposer à la location peut s’avérer intéressant : vous vous assurez des revenus supplémentaires, et réduisez vos impôts.

Vous pouvez investir dans le neuf afin de bénéficier du dispositif Pinel ou bien, vous pouvez acquérir un bien à rénover, l’ancien étant moins cher que le neuf (entre 20 et 25%).

En ce qui concerne l’assurance vie, elle s’avère toujours intéressante en offrant davantage de possibilités d’investissement. (fonds en euros à capital garanti et intérêts acquis définitivement)

  • A 60 ans, l’assurance vie s’avère moins taxée, et est souvent plus facile à gérer qu’un placement dans l’immobilier.

 

En effet, si vous disposiez d’un ou plusieurs logements soumis à la location, garder uniquement votre résidence principale (et parfois secondaire) permet de réduire l’IFI (impôt sur la fortune immobilière). De plus, de cette manière vous réduisez vos charges.

En ce qui concerne la succession, l’assurance vie permet de diviser facilement le capital accumulé.

 

Vous l’aurez compris, il n’existe pas de réponse type. Entre un placement dans l’immobilier ou une assurance vie, seul vous pouvez décider de placer votre argent de la manière qui vous semble la plus appropriée. Ces deux placements, bien qu’ils se distinguent, peuvent s’avérer complémentaires.  

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

 

Comments are closed.