22 février 2019
Comments: 0

Le nombre de transactions dans l’ancien confirme un marché en pleine forme

 

 

 

 

Le nombre de transactions dans l’ancien confirme un marché en pleine forme

 

965.000 c’est le nombre de transactions réalisées au cours de l’année 2018 dans le secteur de l’immobilier ancien.

A titre de comparaison, pour l’année 2017, ce chiffre était de 962.000, soit une légère augmentation du volume des ventes de +0.3% sur une année.  

 

Le taux de rotation (le nombre de ventes rapporté au parc de logements) est aujourd’hui à 2,66%, soit très proche des résultats les plus importants obtenus au début des années 2000.

 

Mais si certaines villes ont tiré le nombre de transactions vers le haut grâce à leur dynamisme, nous pouvons ainsi citer Bordeaux, Lyon et Nantes où les prix ont augmenté (entre 6 et 8%), cela se fait au détriment d’autres villes qui bénéficient de moins de rayonnement.

 

Les appartements se sont échangés 3,4 % en moyenne plus cher qu’en 2017.

 

Le président de la FNAIM, Jean-Marc Torrollion, a salué  le dispositif Denormandie et le plan d’action Cœur de ville, cette aide fiscale pour la rénovation des logements anciens entrée en vigueur depuis le 1er janvier.

 

Selon les experts, l’année 2019 devrait s’inscrire dans la lignée de 2018, avec des indicateurs au vert : des taux d’intérêt toujours très bas, une baisse légère du chômage etc…

 

(Chiffres FNAIM)

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.