9 décembre 2014
Category:
blog-immobilier
Comments: 0

Le respect des engagements mutuels, garant d’une bonne relation entre bailleurs et locataires

Une bonne entente, pendant toute la durée d’un bail, entre un propriétaire et son locataire n’est pas indispensable, mais reste souhaitable. Une étude PAP souligne qu’une relation où la cordialité serait durable dépend du respect des obligations des deux acteurs. Cette dernière a été réalisée sous forme de sondage, sur la base du volontariat.

État des lieux de la relation propriétaires/locataires

proprietaire et locataireSelon l’analyse menée par PAP, les rapports entre les bailleurs et leurs locataires se sont nettement améliorés. Ainsi on apprend à la lecture du compte rendu, que 85 % des bailleurs se disent satisfaits de leur entente avec leurs occupants, ils considèrent que leur contact est neutre, voire plutôt bon.
Du côté des hôtes, ils sont 65 % à avoir une perception positive de la personne qui leur loue le bien qu’ils occupent. Des chiffres favorables qui contredisent l’idée reçue selon laquelle, le lien entre les deux partis est bien souvent conflictuel.

Qui sont les propriétaires et locataires idéaux ?

Le sondage souligne un point contradictoire, qui pourrait faire l’objet d’une mésentente. Selon les bailleurs, le locataire idéal serait celui qui paie son loyer, et non celui qui dispose des revenus suffisants pour s’acquitter mensuellement de son dû. Un fait surprenant, si l’on considère que louer un bien à personne disposant des ressources nécessaires permet d’éviter les retards de paiement !

Du côté des locataires, c’est l’humanité du propriétaire qui garantit de bonnes relations.

Pour 31% des sondés, ce dernier doit avant tout être à l’écoute. La communication est donc la base d’une entente cordiale, et les occupants attendent de leur prêteur de la compréhension et de la conciliation dans la gestion des désaccords.

Relation propriétaires/locataires : les principaux points de discorde

Les points menant à une mésentente sont la plupart du temps triviaux. Ils concernent le loyer, son non-paiement et son augmentation, ou encore l’entretien du logement. Le bon paiement du loyer est d’ailleurs le point le plus important pour les bailleurs. L’acquittement de ce dernier doit avant tout être fiable et ponctuel pour éviter tout conflit. Le mauvais entretien du logement et le non-respect des locaux prêtés peuvent également mener à la discorde, toujours selon les propriétaires.

Quant aux locataires, c’est le non-respect des obligations légales de leurs prêteurs qui est mis en exergue. Ils attendent que ces derniers effectuent les réparations qui leur incombent, qu’ils envoient les quittances en temps et en heure, et que les augmentations de loyer s’effectuent en accord avec la législation.

Comments are closed.