14 février 2019
Comments: 0

Les agents immobiliers auront bientôt un caducée

 

 

 

 

Le métier d’agent immobilier est une profession qui attire et qui plaît. Avec l’émergence de plateformes en ligne aux commissions très compétitives ou encore l’ubérisation de la profession, la FNAIM ( Fédération nationale de l’immobilier ) souhaite renforcer toujours plus le titre d’agent immobilier.

 

Grâce et depuis la loi ELAN, le titre d’agent immobilier est clairement identifié, encadré et reconnu. Depuis elle, ne peut être agent immobilier qu’une personne qui détient la carte professionnelle de transaction (Carte T) et qui justifie de diplômes.

Sans ceci, la personne s’expose à 7.500 euros d’amende.

 

Le saviez-vous ?

Le métier d’agent immobilier était le seul réglementé sans pour autant être dénommé.

 

La FNAIM, première organisation des professionnels de l’immobilier en Europe, souhaite aller encore plus loin dans son combat pour faire reconnaître le titre d’agent immobilier en instituant un caducée professionnel pour ce corps de métier, afin de faciliter la distinction et l’identification par le public des professionnels (dont ceux du domaine de l’immobilier)  “encartés”, c’est-à-dire ceux qui possèdent une carte d’habilitation aux métiers reconnus par la loi ELAN.

 

A noter :

Le professionnel de l’immobilier qui adhère à la FNAIM s’engage à suivre un code de déontologie et d’éthique.

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.