11 mai 2016
Category:
blog-immobilier
Comments: 0

L’optimisme est de retour chez les professionnels de l’immobilier

Selon les professionnels de l’immobilier interrogés par le Crédit Foncier / CSA, le marché du logement s’est amélioré sur les premiers mois de 2016 et cette embellie devrait perdurer toute l’année.

2016 a bien démarré

Optimisme des professionnels de l'immobilierL’heure est à l’optimisme pour les professionnels de l’immobilier. Les sondages trimestriels publiés par le Crédit Foncier / CSA, effectués sur un échantillon représentatif de professionnels de l’immobilier depuis janvier 2015, montrent en effet que la confiance revient sur le marché de l’immobilier.Le dernier sondage, publié le 9 mai dernier, confirme la tendance à l’optimisme enregistrée depuis mai 2015.

Près d’un professionnel de l’immobilier sur deux (44 %) pense ainsi que le marché du logement s’est amélioré sur les premiers mois de 2016 et 37 % d’entre eux estiment qu’il s’est stabilisé. Pour mémoire, 61% des professionnels de l’immobilier considéraient que le marché s’était dégradé en 2014.

Des taux bas et des aides à l’achat immobilier

Plusieurs facteurs expliquent l’optimisme affiché pour les 12 prochains mois par 74% des professionnels de l’immobilier.- 88% des sondés soulignent ainsi les taux d’intérêts historiquement bas des prêts immobiliers.
– 69% des professionnels de l’immobilier mettent également en avant les dispositifs de soutien à l’achat immobilier. L’élargissement des conditions d’accès et d’emprunt duprêt à taux zéro (PTZ) depuis le premier janvier 2016 est ainsi perçu par 67% des professionnels comme un signe encourageant.Seul un quart des professionnels se montre pessimiste pour l’année à venir. 92% d’entre eux pensent ainsi que le contexte économique devrait peser sur le marché et 77% s’inquiètent de l’évolution du pouvoir d’achat des ménages.

Les perspectives 2016 dans l’immobilier

Aux yeux des professionnels de l’immobilier ce climat de confiance devrait se traduire par une stabilisation des prix pour 2016.69% d’entre eux pensent que les prix vont stagner dans l’ancien pour les 12 prochains mois.

Un professionnel sur deux estime également que les prix de l’immobilier vont stagner dans le neuf.

Les avis sont plus partagés sur l’évolution du volume de transactions. Dans le neuf, 44% des professionnels anticipent une stabilisation du volume des ventes alors que 39% tablent sur une hausse.

Dans l’ancien, ils sont 50% à envisager une stagnation du nombre de transactions et 31% à prévoir une hausse.

Comments are closed.