5 décembre 2017
Category:
blog-immobilier
Comments: 0

Rendement locatif : Ce qu’il faut savoir

4%, 5%… Que représente le taux de rendement locatif ? Comment le calculer ?

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

 

 

Vous êtes d’ores et déjà propriétaire bailleur et vous voulez proposer un nouveau bien immobilier à la location,  ou vous vous apprêtez tout juste à démarrer l’expérience.

Alors que le nombre de biens proposés à la location se multiplient sur le marché, comment savoir si cette location va être rentable pour vous propriétaire ? Quels éléments devez-vous connaître ?

Réponse.

 

Le rendement locatif, qu’est-ce que c’est ?

Lorsque vous décidez de devenir propriétaire bailleur et donc de proposer un bien immobilier à la location,  différents facteurs entrent en jeu.

Au-delà de l’emplacement (zone dynamique comme un centre-ville par exemple)  et du type de bien (F2, F3…) , d’autres facteurs vont déterminer la rentabilité plus ou moins élevée de votre bien immobilier.

Citons notamment : les impôts , les charges , ou encore le montant du loyer.

Ceux-ci vont servir au calcul du rendement locatif.

Explications.

 

Le rendement locatif

La rentabilité locative constitue l’élément principal qu’un investisseur étudie avant d’acheter un bien immobilier. Cela va de soi, l’objectif de cette mise en location étant de s’assurer des revenus.  Le placement doit donc être intéressant.

Calculer le rendement locatif (qui s’exprime en pourcentage par an) d’un bien revient à calculer le ratio qui mesure le revenu brut que rapporte la location et ce par rapport au prix d’achat et de revient du bien. En clair, calculer le rendement locatif revient à déterminer le rapport entre l’argent que le bailleur va gagner sur une année par rapport à ce que lui a coûté son investissement.

 

 

Le calcul pour connaître la rentabilité brute :

Il faut prendre en compte le montant des loyers perçus sur une année et les rapporter au coût d’achat du bien.

Exemple : loyer mensuel hors charges = 600 euros.

Prix d’achat =  150 000 euros.

Frais d’achat = 10 000 euros de notaire + 10 000 euros de frais d’agence.

12 mois x 600 euros = 7200 euros.

Prix total de l’achat = 150 000 euros + 10 000 + 10 000 = 170 000 euros.

 

La rentabilité locative brute s’élève alors à : loyer annuel/prix total d’achat X 100

Soit 7 200/170 000 x 100 = 4.24 %

 

A noter que le calcul du rendement locatif brut reste assez éloigné de la valeur réelle du rendement, car le calcul ne prend pas en compte les frais d’entretien ou encore la fiscalité par exemple.  

 

Concernant le rendement locatif net, le calcul est le suivant :  100 x (loyer mensuel x 12) – charges non récupérables – taxe foncière – frais de gestion – impôts – ISF / prix d’achat du bien

 

Le rendement locatif diffère selon les villes

Chaque grande ville dispose d’un taux de rendement locatif plus ou moins élevé.

Pour que celui-ci soit intéressant pour un propriétaire bailleur, il faut que la demande de logement dépasse l’offre. Les prix de l’immobilier jouent également un rôle majeur.

 

Certaines villes comme Marseille (6 % en moyenne) , Lyon (5% en moyenne) et Nantes (environ 7%) s’avèrent disposer d’un rendement brut assez élevé. Au contraire, d’autres villes comme Paris (3,5%), Boulogne-Billancourt et Saint-Nazaire font partie de la fin du classement avec en moyenne un taux de rendement locatif proche de 4%.

A savoir : Si certaines villes disposent d’un taux assez bas, les parkings, quant à eux,  s’avèrent être assez lucratifs. En effet, le rendement locatif d’un parking s’établit autour de 8% en moyenne. Ce taux avantageux  est dû à des charges peu élevées.

 

Vous disposez désormais de toutes les clés pour calculer et bénéficier d’un rendement locatif intéressant pour votre bien immobilier soumis à la location.

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

 

Comments are closed.