Investir dans la pierre et dans le locatif possède plusieurs avantages. On peut ainsi préparer sa futur retraite, diversifier ses placements. Au delà de ces objectifs on peut également utiliser la location comme outil de réduction de son imposition.

Le déficit foncier pour réduire ses impôts

La location d’un appartement, d’un commerce, d’un garage … génère des revenus. Ces revenus sont en général qualifiés de revenus fonciers. En face de ces revenus l’investisseur pourra prendre en compte un certain nombre de charges (ex: taxe foncière…).

investir dans l'immobilier ancien pour générer un déficit foncier

Ces charges viendront diminuer le montant des revenus imposables. Dans certains cas il pourra y avoir un revenu foncier négatif c’est à dire une situation où les charges sont supérieures aux revenus. On est alors en présence d’un déficit foncier.

L’investisseur peut avoir intérêt à maximiser ce déficit foncier. En effet celui ci est reportable sur ses autres revenus (ex: revenus issus du salariat) et peut donc venir diminuer son imposition globale.

Comment générer un déficit foncier ?

Plusieurs pistes sont envisageables pour générer un déficit foncier. Parmi celles ci le fait d’investir dans un bien ancien à rénover peut être intéressant. En effet dans ce contexte l’investisseur pourra déduire de ses revenus:
– la taxe foncière
– les intérêts sur l’emprunt effectué pour acheter le bien
– les travaux réalisés dans le bien
– d’autres charges (ex: forfait de 20€ par location)
Grâce à ces dépenses il pourra se constituer un capital et réduire son imposition. Une fois la période de déficit foncier passée l’investisseur pourra réinvestir dans un autre projet pour générer un nouveau déficit ou bien encore revendre le bien pour générer une plus-value.