Le retour de l’encadrement des loyers

Le retour de l’encadrement des loyers

 

 

 

 

Déjà mis en place une fois puis annulé fin 2017 par la justice pour les villes de Lille et Paris, le dispositif d’encadrement des loyers va faire son grand retour à titre expérimental pour les villes volontaires. Explications.

 

Le retour de l’encadrement des loyers

Toutes les communes qui se porteront volontaires pourront appliquer un encadrement des loyers. Dans les faits, ce dispositif implique qu’à la signature d’un contrat de location (ou bien lors d’un renouvellement), le montant du loyer ne peut pas dépasser de plus de 20% un loyer de référence.

Ce dernier est déterminé par arrêté préfectoral. A noter également que le montant du loyer ne peut pas non plus être inférieur à 30% par rapport à ce loyer de référence.  

 

Le décret concernant ce dispositif a d’ores et déjà été validé et signé par le ministre de la Ville et du Logement Julien Denormandie. Il doit être publié d’ici peu au Journal officiel.

Certaines grandes villes comme Paris, Lille et Grenoble souhaitent appliquer l’encadrement des loyers. Pour être candidates les villes doivent se rapprocher du ministère qui juge de leur éligibilité, selon plusieurs critères comme le niveau actuel des loyers.

 

Dans le détail :

Le mécanisme de l’encadrement des loyers s’appuie sur des valeurs de référence à partir des loyers médians du marché, par quartier, par type d’immeuble, par année de construction, par type de logement et enfin, par le nombre de pièces.

L’objectif principal est de stabiliser le montant des loyers qui n’ont cessé d’augmenter ces dernières années.

 

L’avis des professionnels de l’immobilier

Pour les professionnels de l’immobilier, l’encadrement des loyers a un effet pervers. Il permet en effet d’enrayer la progression de certains loyers  qui sont déjà excessifs, mais tous les prix en dessous du loyer médian remonteraient automatiquement. Pour les professionnels la meilleure solution pour lutter contre des loyers trop chers n’est pas d’encadrer les loyers mais plutôt de construire davantage de logements.

 

Si l’encadrement des loyers n’est pas respecté, le nouveau dispositif prévoit une sanction : une amende jusqu’à 5 000 euros pour un propriétaire personne physique et 15 000 euros pour une personne morale.

 

 

 

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !