Révision des indices, indices...

Comment se déroule la révision des indices de révision des loyers et donc, les révisions de loyer au sein du logiciel LOCKimmo.net

La révision automatique du loyer au sein de LOCKimmo

Pour faciliter votre quotidien d’administrateur de biens, LOCKimmo a mis en place la révision automatique du loyer au sein de son logiciel de gestion locative. A quoi correspond cette fonctionnalité qui vous accompagnera dans le suivi de chacune de vos locations ? 

Cette fonctionnalité permet de mettre automatiquement à jour le loyer de votre locataire en fonction de l’Indice de révision des loyers publié à la date anniversaire du bail de location. En fonction de l’IRL, qui est automatiquement mis à jour tous les trimestres, votre logiciel calcule automatiquement le nouveau loyer de votre locataire et vous le soumet pour que vous puissiez valider ou non ce changement. 

En plus de calculer automatiquement la révision du loyer à la date anniversaire, le logiciel vous permet également d’éditer les documents à communiquer à vos locataires pour les informer de l’augmentation de loyer. 

Grâce à la révision automatique des loyers, vous n’avez plus à pointer mois par mois chacun de vos locataires et baux pour vous assurer qu’aucune révision n’est à faire. Votre logiciel, une fois correctement paramétré, s’en chargera pour vous. Ne passez ainsi plus à côté d’une révision de loyer !

Quelles sont les situations favorables à l’augmentation du loyer d’un de vos locataires ?

Vous le savez déjà, le loyer que vous définissez pour une location peut faire l’objet d’une révision en cours du bail. Néanmoins, cette révision de loyer ne peut intervenir que sous certaines conditions que nous allons voir ensemble ci-dessous. 

Tout d’abord, la révision du loyer intervient soit à la date anniversaire du bail, soit à la date indiquée dans le bail, dans la clause de révision du loyer. Si, au sein du bail de location, il n’y a aucune notion de révision de loyer, celui-ci ne pourra pas être augmenté durant toute sa durée. Il est donc essentiel au moment de la rédaction de celui-ci de penser à inclure cette clause, à la fois pour pouvoir l’appliquer, mais aussi pour prévenir votre locataire. 

Comme bons nombres d’indexation, cette dernière est encadrée par la loi n°89-462 du 6 Juillet 1989. Cette loi indique notamment que l’indexation du loyer ne peut être supérieure à la variation de l’indice de référence des loyers (IRL) que publie tous les trimestres l’INSEE. Cet indice, pour être défini, prend en compte l’évolution des prix à la consommation des douze derniers mois. 

Attention, la révision de loyer n’est pas rétroactive ! Vous avez un an à compter de la date de révision pour mettre en place celle-ci. 

Il est conseillé, lors de chaque révision, de prévenir le locataire via courrier recommandé avec accusé de réception. Vous pouvez également lui transmettre le document de révision de loyer par e-mail.

Comment la révision du loyer est-elle calculée ?

Si vous travaillez avec le logiciel LOCKimmo.net, pas de panique, la révision est automatique ! Vous n’avez pas besoin de calculer vous même l’augmentation de loyer puisque le logiciel le fait pour vous grâce à IRL de l’Insee, mis trimestriellement à jour. 

Si toutefois vous n’êtes pas équipé du logiciel LOCKimmo.net, voici la démarche à suivre pour calculer une augmentation de loyer : 

Vous devez tout d’abord prendre en compte plusieurs critères : 

 

  • Le montant du loyer, hors charges locatives, avant l’augmentation du loyer
  • La valeur de l’IRL qui correspond au trimestre de référence indiqué dans le bail ou au trimestre de la date anniversaire du bail. 
  • L’IRL du même trimestre de l’année passée. 

 

Voici le calcul pour définir le nouveau loyer de votre locataire : (Loyer de base x Indice de référence de l’année en cours) / Indice de référence de l’année passée.

Ce module vous intéresse ?

Discutons de votre projet !