Les logements mal isolés vont être taxés ?

Les logements mal isolés vont être taxés ?

 

Une taxe va peut-être voir le jour pour les propriétaires de logements énergivores
Une taxe va peut-être voir le jour pour les propriétaires de logements énergivores

 

On vous parlait en début de semaine sur le blog (article à retrouver ici) des différentes aides mises à disposition par l’Etat afin de financer une partie des travaux que vous pouvez réaliser dans votre logement s’ils ont pour but d’améliorer sa performance énergétique.

Mais aujourd’hui, mercredi 4 octobre, c’est une toute autre nouvelle (et bien moins bonne notamment pour les propriétaires) dont nous allons vous parler.

Explications.

 

Les propriétaires seront taxés pour leurs biens vétustes/mal isolés ?

 

En effet, dans l’optique de la mise en place de son plan climat, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire envisage de taxer les propriétaires de biens immobiliers jugés trop énergivores.

Le but est de faire diminuer le nombre de “passoires thermiques”, ces logements mal isolés et qui sont donc souvent très gourmands en énergie (électricité, chauffage…) faisant ainsi souvent grimper la facture en fin de mois.

Un système de bonus-malus serait alors envisagé par le ministre afin de remettre à niveau certains logements selon leurs performances énergétiques. Ces derniers seraient alors testés sur la qualité de l’isolation et du chauffage.  

 

Autre mesure potentielle, le propriétaire devra réaliser des travaux de rénovation énergétique avant de vendre son bien immobilier, sous peine de voir augmenter ses frais de notaires par exemple. L’annonce de cette éventuelle mesure étonne car elle n’avait pas été évoquée dans le programme de rénovation des logements du président Macron.

 

Des questions sont d’ores et déjà au cœur des préoccupations des propriétaires : Cette taxe sera t-elle annuelle ? Sera t-elle fixée selon le résultat d’un DPE (diagnostic de performance énergétique) ? S’agira t-il d’un partage des frais de chauffage entre propriétaire et locataire si la facture est jugée trop élevée à cause d’une déperdition énergétique ?
Tous ces points seront alors à éclaircir par le gouvernement.

 

Même si ces annonces sont évidemment une bonne nouvelle pour la planète et le développement durable ainsi que pour les ménages qui verront leurs factures d’électricité diminuer, les lésés risquent d’être à priori nombreux. Affaire à suivre.

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !