120.000 logements à rénover : c’est l’objectif de l’Anah pour 2019

L’Anah (agence nationale de l’habitat) a annoncé fin novembre son souhait de vouloir rénover et améliorer quelques 120.000 logements en 2019 grâce à une hausse de son budget. L’enveloppe de ce dernier s’élève à 874.1 millions d’euros. Ce budget vient confirmer les priorités de l’agence : lutter contre la précarité énergétique et les fractures sociales en France.

 

A noter : Pour l’année 2018 l’Anah, organisme privé destiné à soutenir les travaux des logements privés qui dépend du ministère de la Cohésion des Territoires, avait pour objectif de procéder à la rénovation de 104.000 logements en France. Le bilan de l’année 2018 sera communiqué au début de l’année 2019.

En 2017 l’Anah a participé à la rénovation de 81.000 habitations dégradées.

 

Le saviez-vous ? Les sources principales de financement de l’Anah sont, entre autres, la taxe sur les logements vacants (61 millions d’euros) , la contribution des fournisseurs d’énergie au programme “Habiter mieux” (60.2 millions) , une recette provenant du ministère de la Cohésion des territoires (110 millions d’euros) etc…

 

Si le budget de l’agence doit augmenter de 10% par rapport à l’an passé, l’objectif de l’Anah est clair : axer au maximum sur la rénovation énergétique pour améliorer la performance des logements. Ce budget participe directement à la lutte contre l’habitat indigne. Un grosse partie du budget à venir devrait d’ailleurs y être consacré avec près de 75.000 logements concernés.

 

Les autres projets de l’Anah

D’autres avancées sont à prévoir comme l’augmentation des aides pour une meilleure adaptabilité des logements lorsque son résident est moins autonome (vieillissement ou handicap par exemple).

Autre projet : l’Anah désire commencer son plan pour aider à la rénovation des copropriétés, annoncé quelques semaines plus tôt. L’Anah veillera notamment à soutenir les actions proposées (par les syndicats et les collectivités) en faveur de la transition écologique et énergétique.

Pour finir, l’Anah doit réserver une partie de son budget à la modernisation numérique de ses démarches en dématérialisant les procédures de demande d’aides par exemple. L’objectif est d’améliorer la relation de service de l’agence aux bénéficiaires des aides.

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager


Margaux LOBBE

Margaux Lobbé, diplômée d’une licence Marketing et Communication, rédactrice web LOCKimmo spécialisée dans l’univers de l’immobilier propose des articles sur diverses thématiques : location, gestion locative, investissement immobilier, dernières réglementations, loi, copropriété, diagnostics immobiliers et bien plus encore.

Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound