Un logiciel de gestion immobilière qui aide vraiment les professionnels

Investir dans l’immobilier se fait généralement en plusieurs étapes et la première consiste souvent à acheter sa résidence principale. La question se pose ensuite d’agrandir son patrimoine immobilier, notamment en réalisant un investissement locatif qui permet de profiter des avantages fiscaux prévus par la loi. Mais une tendance se dégage actuellement et mérite réflexion : acheter un bien tout en n’étant pas le propriétaire de sa résidence principale.
Alors, peut-on investir dans l’immobilier quand on est locataire ?

Investir dans l’immobilier quand on est locataire : une solution de plus en plus privilégiée

Est-il vraiment judicieux d’acheter sa résidence principale ?

Acheter son habitation principale n’est pas toujours le meilleur choix à faire. Dans certains cas, il est préférable de continuer à payer un loyer pour sa maison ou son appartement. C’est notamment le cas si votre situation professionnelle ou personnelle n’est pas suffisamment stable pour vous installer durablement. Faire l’acquisition d’un bien immobilier génère des coûts qu’une location permet d’éviter : frais de notaires, taux d’intérêt du prêt et taxe foncière. Pour ne pas perdre d’argent, on estime qu’un logement doit être conservé au moins 6 ans avant d’être revendu.

Un budget parfois trop restreint pour acheter sa résidence principale

Vous projetez d’investir dans l’immobilier, mais peut-être êtes-vous en train de réaliser que vos attentes sont trop élevées par rapport à votre budget ? Être propriétaire de son logement a un prix et suppose d’assumer des frais supplémentaires, liés notamment aux impôts, aux charges et aux travaux susceptibles de devoir être réalisés. C’est pourquoi certaines personnes préfèrent payer un loyer tous les mois plutôt que d’acheter : l’investissement financier à consentir est moindre que pour un achat immobilier et cela permet de vivre dans une maison ou un appartement avec de meilleures prestations.

Se créer un patrimoine immobilier rapidement

L’intérêt majeur d’acheter un bien tout en étant locataire est de pouvoir se créer un patrimoine immobilier rapidement. S’il n’est pas toujours envisageable d’acquérir sa résidence principale, cela ne doit pas vous empêcher de réaliser un investissement immobilier locatif. Pour en savoir plus sur vos possibilités, n’hésitez pas à solliciter votre banquier pour discuter avec lui de votre projet. Certains établissements sont parfois réticents à l’idée d’accorder un crédit pour un achat immobilier locatif alors que votre résidence d’habitation est une location. Ne vous découragez pas et expliquez bien pourquoi vous souhaitez agir ainsi. Si vos moyens financiers sont suffisants, cela ne devrait pas constituer un frein à vos projets et à l’obtention d’un prêt immobilier.

Quels sont les avantages à acheter en étant locataire de sa résidence principale ?

Des avantages fiscaux non négligeables

Acheter un bien immobilier pour effectuer un investissement locatif présente des avantages fiscaux non négligeables. Voici les principaux leviers de réduction fiscale :
la loi Pinel : elle permet de réaliser jusqu’à 63 000 € d’économies d’impôts pour des investissements immobiliers allant jusqu’à 300 000 € par an et par personne ;
la location meublée avec le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) et la loi Censi-Bouvard : cumulables entre eux, ces deux dispositifs offrent la possibilité d’investir dans des biens situés dans des résidences de services, de profiter d’une baisse d’impôts pouvant aller jusqu’à 33 000 € et de récupérer 20 % de la TVA sur le prix d’achat ;
la loi Denormandie : elle vient en complément de la loi Pinel et permet d’investir dans des logements anciens dans certaines villes tout en bénéficiant d’avantages fiscaux.

Investir en Société Civile de Placement Immobilier (SCPI)

Si vous ne souhaitez pas investir dans la pierre à proprement parler, prendre des parts dans une SCPI peut constituer une bonne alternative. Ces placements sont parfois plus intéressants que des investissements classiques et offrent plus de choix : logements à usage d’habitation, commerces, locaux professionnels, etc.

Comment bien préparer votre projet ?

Choisir un emplacement stratégique

Choisissez minutieusement l’emplacement du bien que vous allez acquérir. Si vous achetez dans le but de réaliser un placement locatif, optez pour un secteur attractif : proximité des transports en commun, des commerces, des écoles et des lieux de loisirs. Pensez également à votre avenir : envisagez-vous d’habiter le bien un jour ? Ne négligez pas non plus son potentiel de revente : investissez dans une zone où l’attractivité ne diminuera probablement pas et qui vous permettra de réaliser éventuellement une plus-value sur le prix.

Faites-vous aider par un courtier pour obtenir votre crédit immobilier

Pour réussir votre projet, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. L’aspect financier est évidemment primordial et il est important que vous obteniez les meilleures conditions pour votre crédit immobilier. N’hésitez pas à faire appel à un courtier. Ce spécialiste du secteur vous fera bénéficier de ses conseils, de son expérience et négociera pour vous un prêt immobilier avantageux. Généralement rémunéré par les banques, il ne vous en coûtera rien.

Est-il préférable de confier la gestion locative de votre bien à un professionnel de l’immobilier ?

Avez-vous le temps et l’envie de vous occuper de votre ou de vos biens immobiliers locatifs ? C’est la question que vous devez vous poser pour choisir si vous préférez en assumer la responsabilité ou la confier à un prestataire en gestion locative. Ce dernier se chargera de trouver des locataires, d’encaisser les loyers pour vous et de gérer les problèmes qui pourraient éventuellement survenir. Il sera leur interlocuteur privilégié et vous n’aurez à intervenir que très rarement. Pour confier la gestion locative de votre logement, comptez entre 6 et 9 % de vos recettes annuelles hors taxes générées par les loyers. À noter que certains organismes de gestion locative proposent en sus une assurance loyers impayés pour vous couvrir en cas de défaut de paiement d’un locataire.

Investir dans l’immobilier quand on est locataire est une idée qui séduit de plus en plus. Effectuer un achat sans être propriétaire de son habitation principale n’est plus aussi marginalisé que par le passé : la société évolue, les jeunes se stabilisent plus tard et préfèrent louer plus longtemps. Cela ne doit pas empêcher ceux qui le souhaitent de commencer à se créer un patrimoine et de profiter des avantages, notamment fiscaux, proposés par l’investissement locatif. N’hésitez pas à vous renseigner et à faire appel à un spécialiste de l’immobilier pour mener à bien votre projet : conditions d’achat, location meublée ou vide, leviers fiscaux, assurance loyers impayés, coût du crédit ou encore modalités du prêt sont des paramètres qui doivent être étudiés avec la plus grande attention.

Logiciel immobilier – gestion locative syndic et bien plus

Logiciel de gestion locativeLOCKimmo.com est un éditeur de logiciels immobiliers pour professionnels et investisseurs.

Full web notre logiciel comporte plusieurs modules : gestion locative immobilières, transactions immobilières, syndic de copropriété, gestion des travaux et incidents …