Les garants sont souvent peu sollicités en cas d’impayés de loyer

Une récente étude Seloger a mis en lumière le fait que les propriétaires bailleurs ne sollicitaient que très rarement le garant de leur locataire en cas d’impayés de la part de ce dernier.

Pourtant lorsqu’un impayé survient et si la présence d’un garant avait été exigée lors de la signature du contrat de location c’est au garant qui s’est porté caution de prendre en charge le paiement des loyers et des charges du locataire qui seraient impayés dans le cadre du bail.

Intervention du garant

Le garant peut être une personne physique ou bien encore un organisme. Il peut être destinataire des relances et également des mise en demeure de payer.

En général c’est un proche du locataire et le professionnel de l’immobilier ou le propriétaire bailleur se sont assurés de sa solvabilité avant l’entrée dans les lieux du locataire et au moment de la signature du bail.

Son engagement peut être simple ou solidaire.

Si la caution est dite caution simple il peut être fait appel au garant uniquement après avoir relancé le locataire.

Si la caution est dite caution solidaire ce qui est le cas le plus général pour les locations d’habitation le garant peut être sollicité quand bien même le locataire n’aurait pas encore été relancé.

1ère action: relancer le locataire

Bien sûr il peut être préférable quelque soit le type de caution de d’abord se rapprocher du locataire de façon notamment à valider le fait que son impayé n’était pas qu’un simple oubli. Dans beaucoup de situations cette première action amiable permettra à se dernier de régulariser sa situation.

On est peut être dans un simple cas de retard de paiement du loyer et on aura pas à aller jusqu’à la résiliation du bail, la mise en place d’un plan d’apurement, voir l’audience au tribunal d’instance… On aura pas à faire une vrai démarche de recouvrement car on aura juste fait face à un oubli. Il ne sera donc pas nécessaire de mobiliser un huissier de justice, de faire une assignation ou de faire établir une injonction de payer…

Cette situation sera facile à traiter l’essentiel étant dans ce cas d’intervenir au plus vite et sans délai car à la différence du vin une situation d’impayé ne se bonifie pas avec le temps.

Assurer la gestion de location c’est donc être rigoureux dans la définition de sa procédure de recouvrement.

Penser à la relance loyer impayé par SMS

A cet égard une première possibilité peut consister à relancer le locataire par SMS. Cette action peut être effectuée très facilement dans le logiciel de gestion locative LOCKimmo. Cette action étant d’ailleurs très économique et sacrément efficace dans beaucoup de cas. Elle est très efficace pour obtenir le remboursement des loyers non réglés lorsque le locataire n’est pas de mauvaise foi.

Une action auprès du locataire est donc un préalable indispensable avant d’avoir recours au cautionnement et de réclamer le paiement des loyers et des charges au garant de votre mauvais payeur.

2ème étape : contacter le garant

L’étude Seloger montre en tout cas deux éléments intéressants:

  • tout d’abord que 6 bailleurs sur 10 n’ont jamais rencontré de problème d’impayés de loyers ce qui est heureux
  • que lorsque ces bailleurs ont rencontré des impayés de loyers seuls 1 sur 3 a solliciter l’intervention de la caution.

Si vous choisissez de demander l’intervention du garant de votre locataire en cas d’impayés sachez que cette action est à présent très facile dans votre logiciel de gestion immobilière LOCKimmo.

En effet en un simple clic à partir de l’écran relance impayés vous pourrez faire appel au garant et générer un courrier à lui transmettre par voie postale ou par le biais d’un mail.

En cas de besoin vous pourrez même envoyer un courrier recommandé grâce à un envoi dématérialisé. Un vrai gain de temps pour votre envoi de lettre de mise en demeure. Vous obtiendrez en plus un accusé de réception la courrier recommandé électronique étant l’équivalent d’un recommandé classique.

Pas de cumul garant / assurance loyers impayés

C’est un point qu’il faut connaître. Sauf si le locataire est étudiant vous n’avez pas la possibilité de cumuler une garantie loyers impayés avec la présence d’une caution.

Il faudra donc arbitrer entre l’un ou l’autre pour récupérer les sommes dues en cas de non-paiement de loyer.

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Logiciel immobilier – gestion locative syndic et bien plus

Logiciel de gestion locativeLOCKimmo.com est un éditeur de logiciels immobiliers pour professionnels et investisseurs.

Full web notre logiciel comporte plusieurs modules : gestion locative immobilières, transactions immobilières, syndic de copropriété, gestion des travaux et incidents …

Demandez une démonstration