Investir dans une résidence principale en Irlande, comment faire lorsque nous sommes français ?

Investir dans une résidence principale en Irlande, comment faire lorsque nous sommes français ?

 

L’Irlande est une île anglophone qui a déjà charmé plus de 25 000 français ces dernières années. Que ce soit pour leurs études, par amour ou pour évoluer dans leur vie professionnelle, les français qui s’installent en Irlande ont tous un point commun : ils en reviennent rarement. Néanmoins, à l’heure où l’investissement immobilier est propice en France, l’est-il également en Irlande ? Nous allons voir toutes les spécificités et conseils à connaître pour acheter son premier bien immobilier là-bas. 

Déjà, il faut savoir que le prix de l’immobilier dans les grandes villes telles que Dublin ou Cork est excessivement élevé. Le tarif du m2 est de 3955,41€ en 2021 soit un tarif 32% plus élevé qu’en France à l’heure actuelle. Il est donc difficile de trouver un logement abordable en centre ville. 

Le tarif du m2 allant jusqu’à 6000€ selon les zones, il peut être intéressant d’investir pour ne pas dépenser un loyer à fond perdu en louant un appartement ou une maison. 

 

Est-ce facile d’obtenir un prêt immobilier ?

Il est très difficile de contracter un prêt immobilier pour acheter une maison ou un appartement lorsque l’on est expatrié. En effet, les banques irlandaises sont particulièrement frileuses et demandent un grand nombre de formalités administratives avant de procéder à une analyse de dossier, surtout lorsqu’il s’agit d’une personne qui n’est pas native d’Irlande.

Par exemple, selon les profils et les banques, il est demandé d’avoir au moins 1 an de CDD pour obtenir un prêt. La banque peut également exiger au demandeur de justifier de ses dépenses personnelles via des relevés bancaires et de son habilité à épargner de l’argent. Les procédures auprès des banques sont donc plus longues et laborieuses mais dans beaucoup de cas, elles sont indispensables étant donné que la plupart des agences refusent de faire des visites sans un accord de principe. 

Investir dans un bien immobilier en Irlande

 

Quelles difficultés pouvons nous rencontrer en voulant acheter une maison en Irlande ? 

Les méthodes de vente et d’achat ne sont pas les mêmes en France qu’en Irlande. Par exemple, la surenchère est monnaie courante en Irlande et peut donc faire monter le prix d’une maison extrêmement rapidement, mettant inévitablement les acheteurs en compétition. Même avec un excellent dossier, les meilleurs enchérisseurs sont souvent ceux qui remportent le bien mis en vente. Néanmoins, si le bien est remis sur le marché plus tard, les personnes qui ont enchéris sont automatiquement contactées.

Il faut prendre ce critère en compte pour ne pas être déçu lors de sa recherche de bien, en plus du temps que prend la vente réelle et la qualité des constructions. Beaucoup de logements en vente nécessitent des travaux, puisque anciens, et ces travaux ne sont bien souvent pas compris dans le prix de vente. 

Une délimitation de la localisation, en fonction de vos besoins et de votre budget, sera un gros plus lors de votre recherche. En effet, beaucoup d’expatriés ont dû faire des concessions concernant leur quartier de prédilection vis à vis des prix pratiqués… La déception peut être grande mais beaucoup finissent par trouver un compromis qui les satisfait. 

 

Quels sont les frais à prendre en compte lors de l’achat d’un bien immobilier ? 

En plus du prix de la maison achetée, il faut également prendre en compte toutes les dépenses annexes comme une taxe de 1% du bien, les frais d’avocat, les rapports d’ingénieur ainsi que les assurances vies et habitations. 

Pour ce qui est des notaires, ils sembleraient que les honoraires de ces derniers soient beaucoup moins onéreux qu’en France. Selon des témoignages, il faudrait compter en 5000 et 6000€ pour une transaction. La plupart des français se sont fait conseiller par des proches pour trouver le leur au moment de leur achat.

 

De français à français, quels sont les conseils donnés pour faciliter l’achat d’une résidence principale ? 

Les principaux conseils que donnent les français qui sont d’ores et déjà expatriés sur l’île d’Émeraude sont d’être patient et de ne pas comparer le système irlandais avec le système français. En effet, il y a beaucoup de différences, notamment d’ordre administratif, et les démarches peuvent parfois prendre beaucoup plus de temps. 

De même pour les biens immobiliers, l’offre et la demande ne sont pas du tout les mêmes qu’en France. Selon les villes et les secteurs, il est très difficile de trouver un bien immobilier à vendre. 

De manière générale, avoir un accord de principe de la banque peut éviter de potentiels ralentissements pour les procédures et faciliter la recherche.

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !