Prix de l’immobilier en Europe : La France bonne élève

Prix de l’immobilier en Europe : La France bonne élève

Si les taux des crédits pour acquérir un bien immobilier sont particulièrement et extraordinairement bas depuis ces derniers mois, les prix de l’immobilier quant à eux ont eu tendance à flamber. Néanmoins, la situation est à relativiser. La France est plutôt bonne élève parmi l’ensemble des pays de l’Europe. Nous faisons le point. 

Prix de l’immobilier en Europe : La France bonne élève 

Comme nous le disions, les prix de l’immobilier ont augmenté ces dernières années certes, mais moins rapidement dans l’hexagone que dans la majorité des pays européens. 

A noter : Le taux de propriétaires en France a même augmenté de trois points.

L’IESEG (Ecole de commerce Française) a mené l’enquête sur les prix de l’immobilier en Europe et les résultats sont surprenants ! 

Entre 2008 et 2018 les prix de l’immobilier ont subi une hausse de l’ordre de 5.5% en moyenne en France. Si l’on affine les résultats c’est particulièrement l’immobilier neuf qui a flambé : +17.96%. On note +3.97% pour l’ancien. 

Si ces chiffres peuvent paraître élevés, ils sont inférieurs à la hausse recensée dans d’autres pays d’Europe.  

En effet, à titre d’exemple l’augmentation des prix de l’immobilier atteint +72.3% en Suède, +55.8% au Luxembourg et +47.8% en Allemagne. 

D’après les résultats de l’étude, investir dans l’immobilier en France serait donc plus avantageux qu’à l’étranger.

Oui, mais il faut tout de même veiller à choisir une zone géographique intéressante. En effet, certaines villes françaises voient leurs prix s’envoler. On pense ainsi aux grandes villes comme Lyon, Paris ou encore Bordeaux. 

L’immobilier en France a de beaux jours devant lui 

L’immobilier est l’un des investissements favoris des Français. Il rassure, permet de se constituer un patrimoine, de léguer aux générations futures, de faire fructifier son argent pour tout investissement locatif etc…

Les taux bas y sont évidemment pour quelque chose. Ces derniers permettent d’acquérir un bien plus facilement à un taux très compétitif par rapport à il y a quelques années. 

Ainsi, c’est tout naturellement que le taux de propriétaires en France a augmenté de 3 points pour s’établir à 65% en 2018. 

De plus,  si l’on mesure sur une période de 5 ans, l’augmentation du nombre de propriétaires Français est supérieure de +0.8% à celle constatée dans la plupart des autres pays d’Europe. 

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !