Un ascenseur à partir de 3 étages, un souhait exprimé par 79% des Français

Un ascenseur à partir de 3 étages, un souhait exprimé par 79% des Français

 

 

 

 

 

Nous vous en parlions il y a peu dans un précédent article, suite à un nouveau projet de décret transmis au mois de janvier au Conseil national consultatif des personnes handicapées, tous les immeubles neufs d’au moins 3 étages au-dessus du rez-de-chaussée  (soit R+3), devront comporter un ascenseur (contre quatre étages actuellement), sans que le nombre de logements modifie quelque chose.

 

Un ascenseur à partir de 3 étages, un souhait exprimé par 79% des Français

 

Cette nouvelle réglementation (qui devait au départ, rappelons le, s’appliquer uniquement pour les immeubles de douze appartements) satisfait les Français, car selon une étude récente menée par l’institut IPSOS pour la Fédération Française des Ascenseurs, 79% d’entre eux jugent nécessaire l’installation d’un ascenseur pour les immeubles d’au moins trois étages.

A titre de comparaison, aujourd’hui, le souhait d’installer des ascenseurs dans ce type d’immeubles est en hausse de 9 points par rapport à l’année 2016.

 

Toujours selon l’étude menée par IPSOS, l’ascenseur arrive en tête des équipements jugés nécessaires et utiles (à 33%) pour faciliter la vie au quotidien des habitants et plus particulièrement, pour permettre le maintien à domicile des personnes âgées.

 

Hormis les immeubles d’habitation, les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête jugent nécessaire l’installation en plus grand nombre d’ascenseurs dans les lieux publics qui en sont parfois cruellement dépourvus et qui sont en retard à ce niveau. 

Les écoles, les administrations ou encore les transports en commun sont les lieux jugés majoritairement en manque d’ascenseurs.

D’autres services sont évoqués pour améliorer les « prestations » par les personnes interrogées comme les systèmes de commande vocale, de la musique ou encore l’actualité et la météo dans les ascenseurs.

Reste à voir ce qu’en diront les locataires et les syndics de copropriété car tout ceci a bien évidemment un coût.

 

En chiffres :  

D’après une étude Nexity menée en 2015, le montant des charges pour un immeuble de 50 lots et plus (construit entre 1949 et 1975), avec un chauffage collectif et un ascenseur s’élève en moyenne à 2 563 euros par an.

 

 

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

La carte G
Gestion locative : qu’est-ce que la Carte G et à quoi sert elle ?
Sommaire La gestion locative est un secteur très réglementé qui doit respecter des règles précises, notamment celles...
Comment signer plus de mandats de gestion locative mandat de gestion
Comment rentrer des mandats de gestion ?
Découvrez la structure de la méthode à déployer pour assurer le développement de votre volume de mandats des gestion locative
Boostez la communication digitale de son agence immobilière
Comment booster la communication digitale de son agence immobilière en 2023 ?
Janvier est le mois des bonnes résolutions. Alors, si vous avez enfin décidé de vous intéresser à...
les nouveautés juridiques du secteur de l'immobilier depuis le 1er Janvier 2023
Les nouveautés qui impactent le secteur de l'immobilier depuis le 1er Janvier 2023
Il est important pour les professionnels de l’immobilier de se tenir informés des nouvelles lois et réglementations...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !

Avatar de notre commerciale amélie
Photo de l'avatar de Laurent, commercial LOCKimmo