Locations étudiantes : Quelles sont les villes les moins chères ?

Si certains étudiants sont en pleine période d’examens, d’autres sont déjà en vacances. La rentrée scolaire semble bien loin mais c’est la période idéale pour chercher un nouveau logement pour la rentrée prochaine.

Dès lors, quelles sont les villes les moins chères pour se trouver un logement étudiant ?  Nous faisons le point.

Locations étudiantes : Quelles sont les villes les moins chères ?

Les prix de l’immobilier ne cessent de grimper, ce n’est un secret pour personne. Dès lors, il est intéressant de connaître les villes qui offrent des locations à des prix plus bas que la moyenne.

La plateforme Se Loger a donc mené l’enquête. Voici ce qui en ressort.

Un étudiant en France doit compter 608 euros par mois en moyenne charges comprises pour la location de son appartement. On constate une hausse de +2% par rapport à l’année 2018.

Evidemment, les prix ne sont pas les mêmes partout. Ainsi, Paris affiche le montant le plus élevé avec un loyer de 865 euros en moyenne, 786 euros pour l’Ile-de-France et 560 euros pour le reste du territoire.

La location d’un studio de 23 m2 coûte en moyenne 500 euros, et il faut compter 497 euros pour un T1 de 30m2. Si vous privilégiez une chambre ou la colocation, les prix sont moins élevés.  En effet, pour une colocation il faut compter en moyenne 434 euros et 393 euros pour une chambre étudiante (14m2 environ).

L’étude nous apprend également que 89% des étudiants font appel à une personne de leur famille pour se porter garant.

Les villes les moins chères pour une location étudiante

Si l’on se concentre sur la localisation à présent, 10 villes tirent leur épingle du jeu et affichent des prix plus bas que la moyenne pour la location d’un studio.

On parle ainsi de la ville du Mans (340 euros par mois) , de Brest (341 euros) , Limoges (341 euros) , Poitiers (342 euros), Saint-Etienne (352 euros), Pau (358 euros), Angers (369 euros), Clermont-Ferrand (379 euros), Besançon (381 euros) et pour finir Tours (394 euros).

Malgré des prix élevés, ce sont principalement ces villes qui attirent le plus les étudiants : Paris (16%) , Lyon (6.9%) et Bordeaux (6,6%).

A l’inverse, neuf des dix villes les plus chères de France se trouvent en Ile-de-France.  

En dehors de la région parisienne, les villes qui affichent les loyers les plus élevés pour un studio sont Nice (590 euros par mois), Bordeaux (542 euros), Lyon (535 euros), Marseille (495 euros), Montpellier (488 euros) Lille (487 euros), Toulouse (472 euros), Strasbourg (472 euros) et Nantes (429 euros).

Optez pour la solution qui fait la différence !

Partager le post :

Découvrir plus :

Etat des lieux sortie
|
L'état des lieux de sortie pour le professionnel de l'immobilier : un processus incontournable
Sommaire Le domaine de l’immobilier est en constante évolution, et les professionnels doivent rester à jour sur...
Etat des lieux d'entrée dans un logement
|
Tout savoir sur l'état des lieux d'entrée dans un logement
Sommaire La location d’un logement est une étape importante pour de nombreux individus, qu’il s’agisse d’être locataire...
Comprendre quand et comment avertir son locataire d'une augmentation de loyer
|
Comprendre quand et comment avertir son locataire d'une augmentation de loyer
Sommaire La relation entre propriétaires et locataires est régie par des règles bien précises en matière d’augmentation...
Copie de Photos blog (5)
|
Les outils indispensables pour un gestionnaire immobilier
Sommaire Les professionnels de l’immobilier, dans leur journée, sont confrontés à de nombreuses tâches. Ces tâches peuvent...