Immobilier : les français préfèrent la location

Immobilier : les français préfèrent la location

Demande de locationSi les taux d’emprunt pratiqués par les banques sont, depuis plusieurs mois, réellement faibles, les français restent plutôt découragés face à l’accès à la propriété. En effet, la majorité des individus en quête d’un logement préfèrent finalement rester locataires.

Choix par défaut ou réelle volonté ?

Selon une enquête réalisée par le réseau d’agents immobiliers Orpi, les demandes de location en ligne ont augmenté de plus de 50 % au premier semestre 2014. Parallèlement, les demandes de transaction affichent une baisse d’environ 7 %, ce qui confirme l’attrait des Français pour les locations.

A l’heure actuelle, il paraît encore difficile de savoir si cet état de fait découle d’une volonté ou plutôt d’un choix par défaut, faute de moyens financiers. D’une façon générale, on peut accuser la crise économique et l’instabilité de l’emploi de décourager fortement les investissements. La conjoncture économique actuelle serait, en réalité, la première responsable de cette tendance.

Les différents types de locataires

L’étude entreprise par Orpi identifie des profils typiques de locataires en France, pour mieux comprendre qui sont les occupants des logements à louer d’aujourd’hui. En ce sens, dans les grandes villes, les petits appartements meublés sont prisés des étudiants et des jeunes actifs, tout comme les grandes surfaces pour la colocation, comportant au minimum 2 chambres.

Pour les couples stables vivant une mutation professionnelle ou l’arrivée d’un enfant, le T3 à loyer très modéré est particulièrement apprécié. En revanche, dans les zones plus rurales, les maisons individuelles 4 pièces avec jardin et garage plaisent aux familles.

Des nouveaux profils de locataires

Contre toute attente, les locataires ne sont pas tous des individus jeunes à l’emploi instable. Devant les difficultés liées à la crise économique, de nouveaux profils apparaissent parmi les personnes à la recherche d’un bien à louer.

De nombreuses familles et retraités cherchent à se loger de façon économique : s’ils avaient plus tendance à acheter il y a quelques années, ils se dirigent maintenant vers les biens à louer. Les travailleurs mutés ou en mission sont également peu enclins à acheter une maison, puisque leur situation professionnelle ne leur permet pas de vivre dans la stabilité. Par ailleurs, quand quelqu’un cherche le bien idéal à acheter, il n’est pas rare qu’il loue un autre logement en attendant de trouver la meilleure occasion possible de devenir propriétaire. Ainsi, on réfléchit beaucoup plus aujourd’hui avant de se lancer dans l’aventure de l’achat d’une maison ou d’un appartement, ce qui participe à la grande fragilité du marché.

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !