Dispositif PINEL : quelles villes vont être exclues ?

Dispositif PINEL : quelles villes vont être exclues ?

900 villes vont prendre leur dispositif Pinel
900 villes vont perdre leur dispositif Pinel

 

 

Le gouvernement a annoncé la reconduction du dispositif Pinel. Cependant, celui-ci va être fortement modifié.

Quelles villes vont être concernées ? A partir de quand ?

 

900 villes vont perdre leur dispositif Pinel

 

Inauguré en 2015 ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en investissant dans l’immobilier locatif neuf. Le montant de la réduction est calculé selon le prix d’achat des logements neufs (ou réhabilités, permettant alors d’atteindre les performances d’un logement neuf).

Le propriétaire s’engage alors à louer le bien pendant 6 ou 9 mois.

Pour avoir l’opportunité d’être éligible au dispositif Pinel, les logements doivent évidemment remplir certaines conditions. Entre autres, les logements concernés doivent être situés dans des zones où la demande est supérieure à l’offre.

Cependant, le  nombre de ces zones qui étaient  jusqu’alors éligibles au dispositif va être fortement réduit. Seules les zones dites “tendues” pourront désormais en bénéficier.  

 

Pourquoi ces zones ?

 

Elles sont privilégiées par l’Etat car elles souffrent davantage d’une pénurie d’offre locative.

Pinel ne devrait plus concerner que les zones suivantes : zones A, Abis et B1 pour 4 ans (autrement dit, Paris, sa banlieue proche, la région PACA et certaines métropoles régionales). Quant aux zones C et B2, elles pourraient être exclues du dispositif dès la fin de l’année.

De ce fait, ce sont aujourd’hui près 900 villes qui vont se voir retirer du dispositif de l’Etat impactant ainsi pas moins de huit millions de français. Parmi ces villes sont concernées des villes de taille moyenne comme Poitiers, Dunkerque, Besançon, Angers, Brest, Le Mans ou encore Cherbourg…

 

Les conséquences de la réforme du dispositif Pinel

 

Cette restructuration permettrait à l’Etat de réaliser une économie de 700 millions d’euros. Les investisseurs tout comme les villes elles-mêmes vont être fortement impactés.

En effet, les promoteurs immobiliers risquent d’y regarder à deux fois avant de lancer des projets s’ils craignent de ne pas avoir d’acheteurs. Les villes vont alors perdre de leur attractivité.

Les professionnels de l’immobilier appréhendent une envolée des coûts du foncier si les promoteurs ne se concentrent plus qu’autour des zones dites “tendues”.

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

→   https://www.facebook.com/lockimmo/

 

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !