Locataires protégés, qui sont-ils ?

Locataires protégés, qui sont-ils ?

 

 

 

 

Vous êtes propriétaire bailleur et vous vous posez certaines questions par rapport aux modalités pour donner congé à votre ou vos locataires.

Savez-vous s’ils font partie de ce qu’on appelle les “locataires protégés” ? Nous faisons le point.

 

Locataires protégés, qui sont-ils ?

 

Tous les locataires n’ont pas le même statut. On appelle “locataire protégé” une personne âgée de 65 ans ou plus qui dispose de ressources inférieures aux plafonds en vigueur, selon l’emplacement de la location et de la composition du loyer.  

Le plafond de ressources est fixé à 23.254 euros pour une personne vivant seule en Île-de-France ou 20.304 euros pour le reste du territoire.

 

Si votre locataire remplit ces critères, il est protégé et ne peut pas être traité comme tous vos autres locataires “classiques”. En effet, qu’il s’agisse d’une location meublée ou vide (soumise à la loi du 6 juillet 1989) vous ne pouvez pas donner congé au locataire protégé en fin de bail pour reprendre le logement ou le vendre.  

Dans ce type de situation, le contrat de location (soumis à la loi 1948) est renouvelé de manière automatique.

 

Important :

Le statut de locataire protégé s’applique également à un locataire qui héberge une personne de plus de 65 ans répondant aux conditions de ressources citées précédemment.

 

 

Locataires protégés : les exceptions à la règle

Si le statut de locataire protégé existe, sachez qu’en tant que propriétaire bailleur, vous pouvez tout de même donner congé au locataire en place pour reprise ou pour vente si vous êtes vous-même âgé de 65 ans et plus et si vous disposez de revenus inférieurs aux plafonds de ressources en vigueur.

 

A noter :

Vous avez également la possibilité de donner congé à votre locataire si vous parvenez à lui trouver une solution de relogement qui correspond à ses besoins (emplacement etc…)

 

Sachez pour finir, que le locataire protégé peut perdre son statut en cas de manquements graves, comme des impayés de loyers par exemple. Dès lors, vous êtes en droit de lui donner congé.

 

 

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

Tout savoir sur les charges de copropriété
Propriétaire bailleur, vous payez les charges de copropriété mais savez-vous tout sur ces charges communes ? Il...
Les charges d'ascenseur de copropriété
En copropriété, les charges communes sont réparties entre tous les copropriétaires. Cette mutualisation est parfois liée à...
Syndic bénévole
La présence d’un syndic est obligatoire dans toute copropriété. Il en existe deux sortes : le syndic...
L'encadrement des loyers
Mis en place à Paris et Lille, annulé en 2017 par les tribunaux, le dispositif d’encadrement des...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais

Prendre un rdv avec l’un de nos commerciaux

Vous souhaitez discuter de votre projet avec l’un de nos commerciaux ? Prenez rendez-vous directement en ligne avec l’un d’entre eux !