24 mai 2019
Comments: 0

Immobilier : Les prix n’en finissent plus de grimper

 

 

 

 

Ce n’est plus un secret pour personne, les prix de l’immobilier ne cessent d’augmenter et les dernières statistiques des professionnels (notaires etc…) vont dans ce sens.  

 

Immobilier : Les prix n’en finissent plus de grimper

 

Si les taux des crédits immobiliers chutent, les prix de l’immobilier eux flambent. Ils ont continué d’augmenter de 3% sur un an en moyenne en France et atteignent même +6.4% dans la capitale. Rappelons que dans 12 arrondissements de Paris le prix du mètre carré a dépassé la barre symbolique des 10.000 euros.

 

Selon les chiffres de l’Insee les prix des biens immobiliers dans l’ancien ont grimpé de 3% au premier trimestre, soit une hausse équivalente à celle de l’année dernière, tandis que les nombre de ventes a atteint un nouveau record : 985.000. Un niveau jamais atteint qui prouve que le marché de l’immobilier est particulièrement dynamique. C’est le résultat de taux très alléchants pour les acquéreurs tout comme un allongement de la durée des prêts immobiliers.

 

Paris, ville de tous les records

 

Évidemment, des disparités existent entre les grandes agglomérations où les prix explosent et les petites villes et communes souvent plus épargnées.

C’est dans la capitale que la surchauffe des prix est la plus importante. En effet, les prix sont en hausse de +6,4% après une hausse annuelle globale de +5,7% au trimestre précédent.

Si, comme on le soulignait précédemment, 12 arrondissements de Paris affichent un prix au mètre carré de 10.000 euros et plus, il n’existe plus aujourd’hui dans la ville un arrondissement où les prix moyens sont inférieurs à 8000 €/m² !

Et l’Ile-de-France suit la même dynamique puisque les prix de l’immobilier sont en hausse de +3.9% sur un an. Le reste du territoire subit moins cette hausse des prix avec +2.6% contre +2.8% précédemment.

 

Quel avenir pour les prix de l’immobilier ?

 

Selon la dernière étude de l’Observatoire Logic-Immo 40% des Franciliens pensent que les prix de l’immobilier vont encore augmenter et 29% trouvent que les biens les plus intéressants partent trop vite.

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.