20 juin 2018
Comments: 0

Immobilier : Qui sont les acheteurs étrangers en France ?

 

 

 

Une étude menée au mois de juin par l’Observatoire BNP Paribas International Buyers a établi le classement des acquéreurs immobiliers étrangers en France.

 

Voici le résultat :

Les Britanniques arrivent largement en tête de classement puisqu’ils représentent 25.9% des acquéreurs.

Ils sont suivis par les Belges (18.4%), les Suisses (8.1%), les Allemands (7%), les Italiens et les Néerlandais (5.5%).

En fin de classement nous retrouvons les Américains (3%), les Suédois (2.7%), les Espagnols (2%) et pour finir, les Portugais (1.8%).

 

A noter : Si les Belges arrivent en deuxième position du classement, il est important de noter que la part des transactions immobilières qu’ils ont réalisée a augmenté de +21% en 2017 (sur le nombre total de transactions immobilières effectuées par des investisseurs étrangers) alors que celle des Britanniques a chuté de 18%.

 

Deuxième information révélée par cette étude : si le nombre de biens immobiliers acquis en France par des non-résidents de nationalité étrangère a augmenté (+2%), le montant des transactions a baissé de 1,6% (pour l’année 2017).

 

Si l’immobilier français attire les étrangers, c’est plus particulièrement l’Ile-de-France qui a la cote avec 29% des investissements réalisés.

 

Avec cette étude nous apprenons également qui investit le plus d’argent pour acquérir des biens immobiliers français.

Ce sont tout d’abord les libanais, qui déboursent environ 726 500 euros pour s’offrir un bien. 

Ils sont suivis par les Norvégiens (546 600 euros en moyenne), les Chinois (523 000 euros) puis les Russes (502 300 euros) et enfin, les Américains (452 400 euros).

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.