Le déficit foncier, un outil fiscal pour l’investisseur immobilier

Le déficit foncier, un outil fiscal pour l’investisseur immobilier

Accueil » Blog immobilier » Le déficit foncier, un outil fiscal pour l’investisseur immobilier

L’investissement immobilier locatif lorsqu’il est bien utilisé permet de développer son patrimoine. Dans cet objectif vous devez chercher à maximiser la rentabilité de votre location ou à réduire votre fiscalité personnelle. C’est là que le déficit foncier peut vous aider et entre en jeu. Grâce à lui vous pouvez réaliser une économie d’impôts et valoriser au mieux votre investissement locatif notamment dans une optique de revente.

Pour les professionnels de l’immobilier et dans votre logiciel de gestion locative LOCKimmo vous avez la possibilité de déterminer facilement et en permanence l’imposition de l’investisseur immobilier qui vous confie des locations. Vous pouvez donc vous appuyer sur ces données pour conseiller au mieux à votre mandataire des choix d’investissements générant un déficit foncier. Profitez donc par exemple de cette opportunité offerte par votre logiciel immobilier pour pousser à la vente des biens nécessitant des travaux conséquents que vous auriez en portefeuille.

Définition du déficit foncier

Le déficit foncier est un outil fiscal qui permet aux investisseurs immobiliers locatifs de réduire leur impôt sur le revenu en déduisant les dépenses liées à leur propriété locative de leurs revenus locatifs. Plus précisément le déficit foncier apparaît lorsque les dépenses sont supérieurs aux revenus générés par la location.

Les dépenses peuvent inclure les intérêts des prêts immobilier, les taxes foncières, les coûts de réparation et d’entretien, les frais de gestion locative, entre autres. Les revenus locatifs sont les loyers perçus par le locataire.

Exemple concret de déficit foncier

En utilisant un déficit foncier, les investisseurs immobiliers peuvent réduire leur impôt sur le revenu en déduisant les dépenses excédentaires par rapport à leurs revenus locatifs. Par exemple, si vous percevez des loyers de 10 000 € pour l’année pour une location, mais que vous avez des dépenses sont de 15 000 €, vous pouvez déduire les 5 000 € de déficit pour réduire votre impôt sur le revenu.

Cela peut entraîner des économies d’impôts considérables et au delà du fait d’alléger votre note fiscale augmenter la rentabilité de votre investissement locatif.

Les conditions à respecter pour bénéficier du déficit foncier

Il est important de noter que les déficits fonciers ne peuvent être utilisés que pour les investissements locatifs et que les dépenses doivent être liées à ces locations.

Les investisseurs doivent également respecter les plafonds de déficit foncier pour éviter de payer des pénalités et d’éviter une contestation par l’administration fiscale.

Un déficit foncier boosté en 2023

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative adopté fin 2022, le parlement français a doublé le montant du déficit foncier imputable à l’impôt sur le revenu. Le nouveau seuil d’imputation est fixé à 21 400 euros contre 10 700 euros jusqu’à présent. Attention les décrets ne sont pas encore parus et viendront préciser les conditions de ce doublement de plafond. Il sera notamment exigé des impératifs en terme de rénovation énergétique. Mais il n’empêche que le déficit foncier va donc devenir encore plus intéressant pour le propriétaire bailleur qui réalise un investissement locatif.

Le profil de l’investisseur qui peut bénéficier du déficit foncier

Le déficit foncier est particulièrement utile pour les investisseurs immobiliers

  • qui démarrent et qui ont des propriétés qui ne génèrent pas encore des revenus locatifs suffisants pour couvrir les coûts d’exploitation et les charges.
  • Il est également intéressant pour l’investisseur qui a choisi un bien nécessitant de gros travaux. Par exemple, si vous venez d’acheter une location et que vous devez effectuer des rénovations importantes notamment des rénovations énergétiques avant de la mettre en location, vous pouvez utiliser les dépenses liées à ces rénovations pour créer un déficit foncier et réduire votre impôt sur le revenu. Si vous souhaitez plus d’information sur la fiscalité immobilière cet article complète le sujet.
  • Enfin le propriétaire bailleur possédant déjà des locations générant des revenus locatifs fiscalisés pourra aussi diminuer ses revenus locatifs imposés en investissant dans un nouveau bien générant un déficit foncier.

Le déficit foncier peut faire l’objet d’un report

Il est également important de noter que le déficit foncier peut être reporté d’une année à l’autre si les dépenses excédentaires ne peuvent pas être déduites en totalité l’année où elles ont été payées du fait des plafonds de déductions.

Le surplus de déficit foncier peut ainsi être reporté et déduit : durant 6 ans de l’ensemble de vos revenus. Il peut également être déduit durant 10 ans de les seuls revenus fonciers.

Conclusion

Récemment boosté le déficit foncier confirme son statut d’outil indispensable de l’investisseur immobilier. Dans un contexte où des logements considérés comme des passoires thermiques vont certainement être mises en vente massivement par leurs propriétaires des investissements locatifs avec de grosses rénovations énergétiques pourront bénéficier à fond du dispositif.

Partager le post :

S'inscrire à notre newsletter

Découvrir plus :

L'IA et la gestion locative
|
5 utilisations de l'IA dans la gestion locative
Sommaire L’Intelligence Artificielle (IA) peut simplifier considérablement la gestion locative, en automatisant de nombreuses tâches fastidieuses et...
La carte G
|
Gestion locative : qu’est-ce que la Carte G et à quoi sert elle ?
Sommaire La gestion locative est un secteur très réglementé qui doit respecter des règles précises, notamment celles...
Comment signer plus de mandats de gestion locative mandat de gestion
|
Comment rentrer des mandats de gestion ?
Découvrez la structure de la méthode à déployer pour assurer le développement de votre volume de mandats des gestion locative
Comment booster la communication digitale de son agence immobilière en 2023 ?
|
Comment booster la communication digitale de son agence immobilière en 2023 ?
Janvier est le mois des bonnes résolutions. Alors, si vous avez enfin décidé de vous intéresser à...

Discutons de votre projet

Discutons de votre projet

Parlez nous de votre demande, nous vous répondrons dans les meilleurs délais