Un logiciel de gestion immobilière qui aide vraiment les professionnels

235 500, c’est le nombre d’employés du secteur immobilier en France. (2016)

 

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

 

En tant qu’agent immobilier vous avez un emploi du temps souvent très chargé, et votre quotidien s’articule entre la prospection, les dossiers et les visites.

C’est sur ce dernier point que nous allons nous attarder. Quels sont les pièges à éviter lorsque vous faites visiter un bien ?

Piqûre de rappel.

 

1/ Ne pas connaître votre dossier

Une bonne connaissance du bien à vendre est indispensable pour pouvoir répondre à toutes les interrogations de l’acquéreur potentiel et ne pas vous retrouver coincé. Vous devez connaître le dossier sur le bout des doigts (voisinage, commerces, transports, exposition, superficie…) Une anecdote sur l’histoire du bien immobilier existe ? Notez-la et n’hésitez pas à en informer les visiteurs. Cela montre que vous êtes un professionnel qui s’investit. 

 

2/ Ne pas accorder assez d’importance au profil de votre client

Chaque client est différent, tout comme ses besoins et ses envies. En vous renseignant au maximum sur lui vous augmentez vos chances de lui proposer LE bien idéal, qui  pourra s’avérer être un vrai coup de cœur. Le relation que vous entretenez avec votre client est primordiale. Un client satisfait est un client qui n’hésitera pas à refaire appel à vos services par la suite. 

 

3/ Monopoliser la parole

Certes, en tant qu’agent immobilier c’est vous qui orchestrez la visite du bien,  mais le visiteur appréciera découvrir les pièces et les spécificités des lieux par lui-même. Trop d’information tue l’information. Toutes les données superflues sont donc à éviter.

 

4/ Ne pas s’organiser

Organiser vos visites au préalable est indispensable. Assurez-vous de prévenir les propriétaires de votre arrivée si besoin est.

Venez vérifier les lieux (propreté, rangement, ouverture des volets etc…) si on vous a confié les clés.

 

5/ Oublier de faire un retour

Que ce soit avec le vendeur ou le futur acquéreur, il est indispensable de faire un point et d’effectuer un suivi efficace.

Avec le vendeur vous devez revenir sur les remarques que vous avez pu entendre de la part des visiteurs afin de pouvoir rectifier ces points si possible. Déterminez ensemble les aspects qui plaisent et qui seront à mettre davantage en avant lors des prochaines visites.

Quant au futur acquéreur, n’hésitez pas à débriefer avec lui, pour connaître son ressenti et savoir s’il éprouve des réticences concernant le prix, l’emplacement du bien  etc…

 

Pour retrouver toute l’actualité de Lockimmo rejoignez-nous sur notre page Facebook juste ici

 

 


Margaux LOBBE

Margaux Lobbé, diplômée d’une licence Marketing et Communication, rédactrice web LOCKimmo spécialisée dans l’univers de l’immobilier propose des articles sur diverses thématiques : location, gestion locative, investissement immobilier, dernières réglementations, loi, copropriété, diagnostics immobiliers et bien plus encore.

Logiciel immobilier – gestion locative syndic et bien plus

Logiciel de gestion locativeLOCKimmo.com est un éditeur de logiciels immobiliers pour professionnels et investisseurs.

Full web notre logiciel comporte plusieurs modules : gestion locative immobilières, transactions immobilières, syndic de copropriété, gestion des travaux et incidents …