4 décembre 2018
Comments: 0

120.000 logements devraient être rénovés par l’Anah

 

 

 

 

 

120.000 logements à rénover : c’est l’objectif de l’Anah pour 2019

L’Anah (agence nationale de l’habitat) a annoncé fin novembre son souhait de vouloir rénover et améliorer quelques 120.000 logements en 2019 grâce à une hausse de son budget. L’enveloppe de ce dernier s’élève à 874.1 millions d’euros. Ce budget vient confirmer les priorités de l’agence : lutter contre la précarité énergétique et les fractures sociales en France.

 

A noter : Pour l’année 2018 l’Anah, organisme privé destiné à soutenir les travaux des logements privés qui dépend du ministère de la Cohésion des Territoires, avait pour objectif de procéder à la rénovation de 104.000 logements en France. Le bilan de l’année 2018 sera communiqué au début de l’année 2019.

En 2017 l’Anah a participé à la rénovation de 81.000 habitations dégradées.

 

Le saviez-vous ? Les sources principales de financement de l’Anah sont, entre autres, la taxe sur les logements vacants (61 millions d’euros) , la contribution des fournisseurs d’énergie au programme “Habiter mieux” (60.2 millions) , une recette provenant du ministère de la Cohésion des territoires (110 millions d’euros) etc…

 

Si le budget de l’agence doit augmenter de 10% par rapport à l’an passé, l’objectif de l’Anah est clair : axer au maximum sur la rénovation énergétique pour améliorer la performance des logements. Ce budget participe directement à la lutte contre l’habitat indigne. Un grosse partie du budget à venir devrait d’ailleurs y être consacré avec près de 75.000 logements concernés.

 

Les autres projets de l’Anah

D’autres avancées sont à prévoir comme l’augmentation des aides pour une meilleure adaptabilité des logements lorsque son résident est moins autonome (vieillissement ou handicap par exemple).

Autre projet : l’Anah désire commencer son plan pour aider à la rénovation des copropriétés, annoncé quelques semaines plus tôt. L’Anah veillera notamment à soutenir les actions proposées (par les syndicats et les collectivités) en faveur de la transition écologique et énergétique.

Pour finir, l’Anah doit réserver une partie de son budget à la modernisation numérique de ses démarches en dématérialisant les procédures de demande d’aides par exemple. L’objectif est d’améliorer la relation de service de l’agence aux bénéficiaires des aides.

 

 

Cet article vous a intéressé. N'hésitez pas à le partager

Comments are closed.